Programme Personnalisé de Réussite Educative [PPRE]

De manière générale, il appartient à chaque enseignant, dans le cadre de ses fonctions, de répondre aux besoins éducatifs des élèves et d’adopter, le cas échéant, une pédagogie différenciée, pour répondre aux difficultés les plus courantes.

Cette pédagogie différenciée est mise en œuvre, par les enseignants, sans nécessairement avoir recours à un dispositif plus formel, mais ne peut être envisagée que dans un cadre transitoire.

Lorsque les difficultés persistent, et nécessitent des moyens supplémentaires ou qu’il est constaté que l’enfant risque de ne pas pouvoir atteindre un niveau ou un cycle donné, un plan d’action coordonné peut être conçu pour répondre aux besoins ponctuels de l’enfant : Il s’agit du PPRE.

Le PPRE peut être proposé tant au bénéfice des élèves du premier degré [école primaire] qu’au bénéfice des élèves du second degré [collège].

Il se concentre le plus souvent sur les matières fondamentales du cycle, et peut envisager, en école primaire, le recours au réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficultés [RASED] pour une prise en charge spécialisée.
Le PPRE est généralement proposé et présenté par le Directeur de l’école ou le Chef d’Etablissement aux parents ou aux responsables légaux de l’enfant qui présente des difficultés.

S’il est accepté, il fait l’objet d’un document contractuel entre l’école et la famille, qui liste les moyens qui seront mis en œuvre pour venir en aide à l’enfant, et fixe les objectifs d’apprentissage prioritaires pour une période donnée.

Le PPRE est un dispositif qui a vocation à répondre à des difficultés réelles mais transitoires. Il peut permettre de mettre en place, rapidement, des aménagements ou des adaptations utiles à un enfant :

  • Lorsque celui-ci ne bénéficie pas encore d’un diagnostic médical
  • Lorsque les difficultés que rencontre l’enfant sont réputées non durables
  • Ou ponctuellement, dans l’attente de la mise en place d’un dispositif nécessitant une intervention tierce.

En dehors de ces circonstances, le PPRE est peu adapté à la situation des élèves présentant des troubles de l’apprentissage de manière générale et un TDAH en particulier.