La scolarisation en ULIS

L’accueil en ULIS (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire en collège et lycée) se fait sur la base d’un Projet Personnalisé de Scolarisation [PPS], qui identifie les besoins de l’élève handicapé, détermine les objectifs adaptés et prévoit la mise en œuvre d’aides spécifiques nécessaire au bon déroulement de la scolarité.

Les ULIS accueillent des élèves de 12 à 16 ans, qui présentent des déficiences sensorielles, motrices, ou des troubles des fonctions cognitives ou mentales.

La scolarisation en ULIS intègre obligatoirement une prise en charge en terme de soins et de rééducation, qui est le plus souvent assurée par le Service d’Education Spécialisée et de Soin à Domicile [SESSAD].

Elle a lieu en classe ordinaire à temps partiel ou à temps plein.

Il existe aujourd’hui des ULIS spécialisés, dont les prises en charge peuvent être adaptées aux profils de certains élèves handicapés souffrant de TDAH, trouble s’intégrant dans un ensemble de troubles plus large et s’adressant plus spécifiquement aux :

  • Troubles des fonctions cognitives et troubles dys,
  • Troubles envahissants du développement [TED / Troubles du Spectre Autistique]
  • Troubles des fonctions motrices [parfois adaptés à certaines dyspraxies]

Les anciennes UPI, qui précédaient les ULIS, concernaient essentiellement la scolarisation au collège. Il existe désormais des ULIS-Lycée, certaines Académies ayant développé des dispositifs post-ULIS en lycée général, technologique ou professionnel, pour assurer une continuité de prise en charge.

Concernant les élèves qui présentent un TDAH, l’opportunité d’une scolarisation en ULIS dépend beaucoup du profil individuel de l’enfant, et surtout des projets de prises en charge proposés et mis en œuvre dans le cadre de ces dispositifs d’inclusion, qui peuvent être très variables d’une unité à l’autre.

Dans cette rubrique ...